Deux jours en Central Otago

Deux jours en Central Otago

16 et 17 janvier 2017

En ce lundi matin de janvier, le soleil pointe le bout de son nez sur le parking de Lumsden où nous avons passé la nuit.

Je profite de la proximité d’un supermarché déjà ouvert pour aller acheter un muffin frais pour le petit-déjeuner, mais mal réveillé, m’explose l’orteil sur le trottoir au passage. Soigné et rassasiés, nous voilà partis pour Queenstown, de nouveau dans la région de l’Otago, mais sa partie centrale cette fois.

Nous nous arrêtons un peu avant d’arriver dans la ville pour une randonnée le long de la péninsule de Kelvin et du lac Wakatipu, qui forme un S vu du ciel. Nous marchons une petite heure et à la vue des nuages noirs qui se profilent, et aussi parce que mon orteil me fait un peu souffrir, nous rebroussons chemin et pique-niquons au bord du lac, à quelques mètres du van, avant de pousser jusqu’à Queenstown.

Balade à Kelvin Heights
Balade à Kelvin Heights

central-otago-j1-balade-kelvin-height-4 central-otago-j1-balade-kelvin-height-3

central-otago-j1-balade-kelvin-height-2

Entre temps, la pluie nous a rattrapé donc notre visite de la ville est très rapide. Vue le temps, nous décidons de nous poser dans un café pour recharger nos batteries d’appareils électroniques puis dans un pub où nous planifions la suite de notre voyage en goûtant la bière locale.

Les prévisions météo étant pessimistes pour la ville et la région, connue surtout pour ses activités de plein air à sensation (bateau rapide, saut à l’élastique, descente en luge toboggan…), nous décidons de reprendre la route pour se rendre à Wanaka le lendemain, où la météo semble plus favorable.

Sur la route, nous nous arrêtons le long de gorges impressionnantes qui ont notamment servies de décor au Seigneur des Anneaux (la scène avec les statues gigantesques, ajoutées numériquement) puis dormons dans une aire de camping gratuite le long du lac Dunstan.

Les gorges
Les gorges
La porte ! Enfin presque
La porte ! Enfin presque

Le lendemain, nous roulons donc jusqu’à Wanaka où le soleil brille mais le vent souffle ! Comme à l’accoutumée, nous nous lançons pour une petite randonnée jusqu’au sommet du Mont Iron, une colline qui domine la ville. Il semble que ce soit la sortie préférée des locaux car nous croisons pas mal de monde malgré le dénivelé important : joggers, promeneurs avec leur chien, familles…

Vue du Mont Iron
Vue du Mont Iron
Vue du Mont Iron également
Vue du Mont Iron également
En chemin
En chemin

central-otago-j2-couple

Nous déjeunons au bord du lac Wanaka, mais dans le van, car le vent souffle. Puis, tiraillés entre la nécessité de faire la route jusqu’à la côte ouest et l’envie de profiter du soleil, nous nous accordons quelques heures de vitamine D supplémentaires en nous promenant le long du deuxième grand lac de la région : le lac Háwea.

Le lac Wanaka
Le lac Wanaka
Toujours le lac Wanaka
Toujours le lac Wanaka
Le lac Hawai
Le lac Hawai
Le lac Hawai
Le lac Hawai
Le lac Hawai
Le lac Hawai
Un abricotier sur la plage
Un abricotier sur la plage

Nous repartons vers 16h car trois heures de route nous attendent pour rejoindre la côte ouest, via la Haast Pass, l’une des trois routes qui permettent de traverser les Alpes du Sud néo-zélandaises (les deux autres sont Lewis pass et Arthur’s pass). Bien sûr, dès que nous commençons à grimper, la pluie nous rattrape et nous tiendra compagnie jusqu’à notre arrivée à Karangana, à quelques kilomètres avant le Fox Glacier.

central-otago-j2-cascade central-otago-j2-brouillard

Ainsi se conclut notre périple dans l’Otago. Ce soir nous profitons d’un vrai camping avec douche, eau chaude et même une prise pour raccorder notre van au secteur (et terminer de charger nos batteries) !

Une biche peu farouche
Une biche peu farouche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *