Un accueil très chaleureux à Christchurch

Un accueil très chaleureux à Christchurch

6 et 7 janvier 2017

Jour 1 : arrivée chez Karen et Nick

Nous atterrissons à Christchurch avec 1h30 de retard, ce qui nous ennuit bien car Nick doit venir nous chercher. Qui est Nick ? Justement nous devons le découvrir aussi !

Je précise donc que nous sommes hébergés pour une nuit chez un couple néo-zélandais, Karen et Nick, rencontrés il y a quelques années par une amie de Thomas lors d’un séjour vacances-travail dans le pays. Elle nous a mis en relation avec eux et ils nous ont offert l’hospitalité.

Nous récupérons donc nos bagages et retrouvons Nick sur le parking grâce à la description de sa voiture. Lui et sa femme habitent en fait à une heure de route de l’aéroport et l’on comprend dès cet instant qu’ils se plient en quatre pour leurs invités ! Heureusement que nous avions réussi à acheter la bouteille de vin.

En arrivant chez eux, Karen nous ouvre les bras et nous découvrons une véritable arche de Noé ! Outre les 3 enfants, 2 amis des enfants, 1 chien, 3 chats, 1 perroquet, 1 lapin gigantesque et 1 agneau animent la maisonnée ! Il s’avère qu’il y a également 1 mouton, 2 alpagas, des poules, des coqs et des canards au fond du jardin que nous verrons le lendemain matin.

Le perroquet rescapé
Le perroquet rescapé
L'agneau de la maison
L’agneau de la maison et notre hôte Karen

Le dîner se déroule à merveille et nous passons la fin de soirée penchés sur la carte de l’île du Sud avec Karen qui trace notre itinéraire et surligne ses endroits préférés.

Jour 2 : visite de Christchurch

Nous nous réveillons tranquillement et sirotons notre café en faisant le tour du jardin avec Karen pour faire connaissance avec les autres animaux. Il est ensuite temps de nous rendre en ville pour récupérer le van et visiter. Karen insiste pour que nous retournions chez elle pour la nuit, mais nous n’avons pas encore décidé.

Nick nous dépose chez le loueur. Notre van n’est pas encore prêt mais on nous laisse utiliser une voiture le temps de faire des grosses courses au supermarché du coin. À notre retour, le van est enfin prêt et comme nous avons eu la chance d’être surclassé il est grand et très bien équipé ! Réfrigérateur, micro-onde, 2 feux et un grill, bouilloire et bouilloire électrique, grille-pain et tout un tas d’ustensiles (même un presse-purée !). Au final, comme nous dormirons majoritairement sur des sites sans électricité, la majeure partie de l’équipement s’avérera inutile. Enfin, Thomas tient debout (moi aussi mais ça ne surprendra personne…) et ça, c’est un vrai luxe !

La salle à manger du van
La salle à manger du van
La cuisine du van
La cuisine du van

C’est parti, direction le centre-ville pour visiter. Difficile de s’exprimer sur ce centre : d’une part la majeure partie des bâtiments n’ont pas résisté au séisme de 2011, d’autre part il pleut à verse par intermittence.

La cathédrale ravagée
La cathédrale ravagée
Soutien pour un des bâtiments endommagés par le séisme
Soutien pour un des bâtiments endommagés par le séisme
Gondolier dans la ville
Gondolier dans la ville
Le Visitor Center
Le Visitor Center
Tram
Tram
Le tram de Christchurch
Le tram de Christchurch

Nous mangeons au milieu de containers savamment aménagés en petites échoppes colorées, centre commercial du renouveau construit en remplacement des bâtiments détruits, puis visitons le jardin botanique, toujours sous la pluie.

Le quartier de "Re-start", en conteneurs
Le quartier de « Re-start », en conteneurs
Une autre vue de "Re-start"
Une autre vue de « Re-start »
Le jardin botanique
Le jardin botanique
La cloche de la paix
La cloche de la paix

christchurch-hortensia

Fontaine du jardin botanique
Fontaine du jardin botanique
Thomas gentleman
Thomas gentleman
La roseraie
La roseraie
Rose sous la pluie
Rose sous la pluie

L’idée initiale était de faire la route vers la péninsule de Bank, à deux heures de route, ce qui signifie dormir sur place. Comme il pleut toujours des cordes, nous ne pourrons pas profiter des paysages, et décidons d’accepter l’invitation du matin. Nous nous rendons donc chez Karen et Nick pour une deuxième nuit, non sans avoir racheté quelques bières que Nick affectionne.

Nous passons la soirée à papoter au coin du feu (rappelez vous que c’est l’été ici), en grignotant des pizzas maison. On a bien fait de revenir !

Demain, on part à l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *