Traversée de l’Otago

Traversée de l’Otago

11 et 12 janvier 2017

J’écris cet article sous la pluie pendant que Thomas conduit. Parmi les nouveautés de ce tour du monde : je peux écrire et lire en voiture sur ligne droite et Thomas aime les poivrons cuits 🙂

Jour 1 : de Omarama à Dunedin

Nous émergeons vers 9h, rangeons, mangeons et rallumons le moteur pour faire défiler les kilomètres.

Le premier arrêt, sous la pluie, se fait à Takiroa afin d’observer des vestiges d’art Maori. La majeure partie des fresques a été démantelée aussi il ne reste que quelques petits dessins, souvent dégradés par les touristes du siècle passé. Dommage…

Exemple de fresque maori
Exemple de fresque maori

Je propose ensuite à Thomas de visiter la bourgade de Oamaru au bord de l’océan Pacifique. Nous prenons plaisir à arpenter les trois rues historiques où tout est fait pour conserver le parfum d’antan. Cette ville est résolument « Steam punk » et boutiques comme commerçants jouent le jeu.

L'art steampunk
L’art steampunk
Zoom sur le train steampunk
Zoom sur le train steampunk
Gare de Oamaru
Gare de Oamaru
Exemple d'échoppes
Exemple d’échoppes
Retour en enfance
Retour en enfance

Nous pique-niquons en bord de mer mais dans le van car il pleut des cordes, puis partons vers Moreaki afin de photographier la curiosité locale : une formation rocheuse toute ronde, les « boulders ».

Un boulder
Un boulder
Un boulder éclaté
Un boulder éclaté
Fleurs sur le chemin du retour
Fleurs sur le chemin du retour

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Dunedin où nous arrivons vers 17h30 toujours sous la pluie, mais nous décidons de visiter malgré tout. La ville n’a pas grand intérêt et l’on en fait vite le tour en guettant les cafés ayant du wifi et une prise pour rechercher PC et batteries d’appareil photo. À ce moment-là, nous tombons sur une offre ribs + bières ! Impossible de résister : nous nous assurons quand même qu’il y a bien une prise à disposition et nous installons.

Gare de Dunedin
Gare de Dunedin
Détail de la gare de Dunedin
Détail de la gare de Dunedin
Dans al gare de Dunedin
Dans la gare de Dunedin
Vue sur Dunedin
Vue sur Dunedin

Deux heures et trente minutes plus tard, le ventre plein et avec quelques idées du programme des jours suivants, nous reprenons le van pour nous rendre au camping gratuit repéré par Thomas, en bord de mer, à Warrington. Bonne nuit !

Levée de brume
Levée de brume

Jour 2 : péninsule d’Otago

Le soleil est au rendez-vous ! Nous partons vite pour la péninsule d’Otago à l’ouest de Dunedin. Nous faisons un petit détour par la ville pour voir la rue la plus pentue du monde avec 35 % d’inclinaison : c’est vrai que c’est assez impressionnant et la foule est au rendez-vous !

Reveil à la plage
Reveil à la plage
Thomas devant la rue la plus pentue du monde
Thomas devant la rue la plus pentue du monde

Nous longeons ensuite la côte de la péninsule en faisant des arrêts photos réguliers, contents de voir le soleil éclairer la mer. La péninsule possède le seul château de Nouvelle-Zélande, aussi lorsque nous voyons la bifurcation, Thomas lance vaillamment le van sur les 3 km de grimpette qui nous séparent de l’objectif. La montée est dure pour le van qui peine à dépasser les 35 km / h mais nous parvenons finalement à la grille du château de Larnak, particulièrement bien nommé car son tarif prohibitif nous fait rebrousser chemin sans même avoir aperçu une brique ! Tout cela pour rien…

Sur la route également, vers Portobello
Sur la route
Route sur la péninsule
Route sur la péninsule
Une spatule qui s'éloigne
Une spatule qui s’éloigne

Nous repartons donc jusqu’à Okia Flat où une petite rando de 45 minutes aller/retour nous mène à la plage Victory. La plage est grande et belle et l’on a la chance d’apercevoir des lions de mer batifoler dans les vagues.

L'objectif de notre première rando
L’objectif de notre première rando
Des moutons parmi tant d'autres sur cette île
Des moutons parmi tant d’autres sur cette île
Lion de mer dans les vagues
Lion de mer dans les vagues
Plage bicolore
Plage bicolore

Nous roulons ensuite jusqu’à Allans Beach, une plage encore plus longue et blanche. Deux lions de mer y paraissent, l’occasion pour nous de se croire en plein safari !

Lions de mer au repos
Lions de mer au repos
La plage Allan
La plage Allan

Le troisième arrêt sur la péninsule est de loin le plus beau ! Il s’agit de The Chasm. Nous marchons environ une heure, d’abord en dominant une plage, puis nous pouvons observer un des schismes. Nous arrivons ensuite au deuxième schisme mais ce n’est pas lui qui nous retient, c’est la vue extraordinaire sur la côte ! C’est absolument magnifique et nous restons une bonne demi-heure à cet endroit.

Balade vers les schismes
Balade vers les schismes
La côte
La côte
Le premier schisme
Le premier schisme

 

Irène contemple la vue
Irène contemple la vue
Détail (avec lions de mer dans l'eau)
Détail (avec lions de mer dans l’eau)
Nous devant la pointe
Nous devant la pointe

Il est temps de repartir car nous voulons faire un peu de route vers le sud de l’île, et entamer notre périple dans le Southland. Nous nous arrêtons pour la nuit à Purakaunui Bay, dans un camping en bord de mer à prix raisonnable. Comme le soleil n’est pas encore couché nous faisons quelques pas avant de nous préparer pour la nuit.

La vue du camping
La vue du camping
Notre spot pour la nuit
Notre spot pour la nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *