5 jours au pays des surfeurs

5 jours au pays des surfeurs

Du 12 au 16 décembre 2016

Notre séjour en Australie s’est achevé à Sydney, où nous sommes restés 5 petits jours pour découvrir les quartiers aux atmosphères multiples.

Jour 1 – Arrivée à Sydney

Nous quittons Launceston lundi 12 décembre pour rejoindre l’aéroport, où nous rendons la voiture. Le vol dure 2h30 et nous arrivons à Sydney vers midi. Nous choisissons de ne pas prendre le train immédiatement, car les tarifs sont assez prohibitifs pour se rendre en centre-ville (16 $ par personne soit 11 €). Nous suivons les conseils d’un ami de Thomas et marchons une vingtaine de minutes vers la station de train précédent l’aéroport afin d’économiser une vingtaine d’euros car le billet coûte moins de 3 $ / personne.

Nous changeons de train et de quai à la gare centrale, où nous récupérons une carte SIM calédonienne cachée voilà deux semaines dans un tuyau par d’autres amis de Thomas à notre intention ! Un petit jeu de piste qui m’offre l’opportunité d’apercevoir la tour Ernst & Young dans la première heure de notre séjour à Sydney ! Décidément, impossible d’oublier complètement le boulot lorsque nous sommes en ville.

Nous reprenons un autre train pour rejoindre l’auberge de jeunesse Eva’s backpacker, à deux stations de là. En descendant à King’s Cross nous constatons que c’est LE quartier qui concentre une bonne partie des auberges de jeunesse de la ville : il y en a une toutes les 2 ou 3 maisons. Cela promet des soirées animées. La nôtre heureusement se trouve dans une petite rue, où il est interdit de consommer de l’alcool. Nous découvrirons plus tard qu’un certain nombre de rues et plages sont sous le coup d’arrêtés et déclarées en zone sans alcool, certainement pour limiter les débordements. Nous avions réservé deux lits dans un dortoir 6 places, mais belle surprise, notre chambre ne comprend que 4 lits, dont un double. La réceptionniste nous informe par ailleurs que nous serons seuls cette nuit-là : pas de ronfleur !

Première activité de l’après-midi : faire nos lessives… L’auberge possède des machines à prix correct, c’est parfait ! En attendant la fin du cycle, nous décidons de trouver un restaurant indien pour acheter de quoi déjeuner et retournons savourer notre plat sur la terrasse de l’auberge, où nous suspendons notre linge.

Deuxième activité : passer à La Poste. Apparemment, y aller deux semaines avant Noël s’avère être une très mauvaise idée ou une excellente façon de tester sa patience ! Nous allons ensuite faire des courses pour les prochains dîners et petits déjeuners.

L’heure tourne, nous quittons l’auberge pour se promener un peu à travers le jardin botanique avant d’attraper un bus pour le quartier de Rozelle où habite une de mes amies et ancienne colocataire à Orléans, que je n’ai pas vu depuis de nombreuses années ! Nous passons une excellente soirée barbecue et regagnons l’auberge vers 23h30. Avec la ville, nos habitudes nocturnes reviennent.

Jour 2 – Visite de la ville

Nous nous réveillons tranquillement dans une chambre calme et nous attablons autour d’un café, de crumpet, de miel et de yaourts tasmaniens pour planifier la journée. Objectifs : visiter le centre et bien sûr prendre des photos de l’Opéra !

Nous commençons par longer les quais en partant de notre quartier, Woolloomooloo. Nous atteignons ainsi le Royal Botanic Garden mais nous le traversons en continuant à suivre les bords de l’estuaire.

De l'art sur le quai
De l’art sur le quai
Une piscine avec vue sur mer
Une piscine avec vue sur mer
Le quartier d'affaire vu du Royal Botanic Garden
Le quartier d’affaire vu du Royal Botanic Garden

Là, l’Opéra s’offre à nos regards avec le pont si connu en arrière-plan. C’est pas mal ! Bien sûr, je prends une ou deux photos (enfin une bonne dizaine quoi) et nous continuons à marcher pour nous en approcher. Nous découvrons deux autres facettes de l’Opéra avant de poursuivre notre route vers Circular Quay d’où partent les ferries. Nous nous renseignons sur les horaires pour aller à Manly, une ville à une vingtaine de kilomètres où nous souhaitons nous rendre le lendemain.

Thomas devant l'Opéra
Thomas devant l’Opéra
L'Opéra et Harbour Bridge
L’Opéra et Harbour Bridge
Devant l'Opéra
Devant l’Opéra
Sous l'Opéra
Sous l’Opéra

Nous arrivons ensuite au quartier de The Rocks, un des plus vieux de Sydney, qui conserve encore son allure d’antan. Après un déjeuner asiatique, nous commençons par le petit musée – gratuit et très bien fait – qui retrace l’histoire du quartier depuis les premiers habitants indigènes à nos jours, en passant par la participation des habitants aux guerres mondiales. Nous déambulons ensuite dans les ruelles cernées par les maisons au style majoritairement victorien. C’est très agréable et surtout cela change radicalement du quartier d’affaires !

Les maisons de The Rocks
Les maisons de The Rocks
Un passage dans The Rocks
Un passage dans The Rocks
Les quais au pied de The Rocks
Les quais au pied de The Rocks
The Rocks
The Rocks
Un des premiers hôtels de Sydney
Un des premiers hôtels de Sydney
Irène contemple The Rocks et le Harbour Bridge
Irène contemple The Rocks et le Harbour Bridge
Thomas en contemplation
Thomas en contemplation

Après cette longue balade, nous traversons le quartier d’affaire justement, pour explorer ensuite le sud du parc botanique qui regorge de multiples fougères, de tiaré, de frangipaniers et autres plantes locales. Nous tombons nez à nez avec des dragons d’eau australien et de gros lézards. Nous regagnons notre auberge après une journée bien remplie et quand même une vingtaine de kilomètres dans les pattes !

Les serres du jardin botanique
Les serres du jardin botanique
Un dragon d'eau
Un dragon d’eau

Jour 3 – Exploration de Manly

Nous nous levons vers 8h30 pour être assommés par la chaleur : il fait au moins 35 degrés, mais le ciel est tout gris et le restera toute la journée. Comme prévu, nous prenons le ferry pour nous rendre à Manly, de l’autre côté de l’embouchure. Le ferry longe l’opéra et nous offre une belle vue sur la ville. Le trajet ne prend que 30 minutes. Sitôt arrivés, nous nous dirigeons vers le début du sentier côtier qui mène à Spit, à quelques kilomètres de là. Cette agréable randonnée de 3h offre quelques jolis points de vue sur Manly et quelques plages, dont une où nous décidons de pique-niquer.

L'Opéra vu du ferry
L’Opéra vu du ferry
Manly
Manly
Manly depuis la baie
Manly depuis la baie
Balade vers Spit Bridge
Balade vers Spit Bridge

Nous faisons le trajet retour en bus, bien plus rapide et surtout plus frais puis mangeons asiatique, comme toujours à croire que nous nous sommes trompés de pays, en centre-ville de Manly. Nous attaquons ensuite la deuxième randonnée de la journée, cette fois autour de North Head. Cette balade est beaucoup plus sauvage et offre une belle vue, même si lointaine, sur Sydney. Nous avons la chance d’observer encore quelques dragons d’eau, des dindons et un lapereau qui lui aussi profite de la vue !

Sydney depuis North Head
Sydney depuis North Head
Un dragon d'eau
Un dragon d’eau
Un petit lapin au bord de la falaise
Un petit lapin au bord de la falaise
Un drôle d'oiseau dans un arbre
Un drôle d’oiseau dans un arbre

Après ces 22 km, nous rejoignons Anaëlle et des amis dans un bar à bière de Manly et y dégustons de bons ribs avant de reprendre le ferry vers Sydney.

sydney-jour-2-soiree

Opera By Night
Opera By Night

Jour 4 – Coogee et Bondi beach

Il pleut, il fait gris, il fait frais… dur de trouver la motivation pour sortir se balader, mais nous partons finalement pour marcher le long de la côte entre Coogee et Bondi Beach, soit environ 11 km sous un temps parfois qualifié de breton. La balade s’avère néanmoins agréable, la mer est un peu déchaînée et nous respirons avec plaisir les embruns.

La côte de Cogee à Bondi Beach
La côte de Cogee à Bondi Beach
Toujours la côte
Toujours la côte

Cela nous met en appétit et une fois arrivée à Bondi Beach, nous décidons de trouver une pizzéria. Nous en trouvons une délicieuse où tous les produits sont frais ! Nous retournons ensuite sur la plage, renommée pour être un bon sport de surf, mais faute de soleil, nous attrapons un bus pour retourner à l’auberge.

Bondi Beach
Bondi Beach
Il pleut à Bondi Beach !
Il pleut à Bondi Beach !

En début de soirée, Thomas rejoint un ami et moi Anaëlle : cela s’avère un parcours du combattant et m’a rappelé les joies des transports parisiens ! Après une longue discussion, je rejoins Thomas à l’auberge pour manger et préparer les sacs car nous partons le lendemain.

Jour 5 – Au revoir Australie

Voilà, notre séjour australien haut en couleur s’achève ! Du Centre Rouge et ses 42 degrés à Bruny Island et ses 10 degrés, du désert aux forêts tropicales, de la ville à la campagne… Que de découvertes, toutes marquantes !

Synthèse de notre séjour australien
Synthèse de notre séjour australien

Nous quittons Sydney sous la pluie en milieu de journée pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie où deux amis de Thomas habitent et nous hébergent gentiment. Avec un retard de plus d’une heure, nous arrivons chez eux vers 18h40, et profitons des dernières lueurs sur le port. Et oui, la nuit tombe déjà, 2 heures plus tôt qu’à Sydney : premier grand changement avec l’Australie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *